A Christmas Carol de Charles Dickens

SONY DSC

Première édition : frontispice et page-titre (1843), par John Leech

A Christmas Carol (Un chant de Noël), publié en français sous les titres Cantique de Noël, Chanson de Noël ou Conte de Noël, est le premier et le plus célèbre des contes de Charles Dickens, un chant de Noël écrit en six semaines d’octobre à novembre 1843.Rédigé en même temps que Martin Chuzzlewit il a été publié en décembre 1843 chez Chapman and Hall avec des illustrations de John Leech. Les publications par Chapman and Hall, depuis la première le 19 décembre 1843, sous le titre A Christmas Carol in Prose, jusqu’à la septième en mai 1844 sont rapidement épuisées, victimes de leur succès.

Pour autant la publication a été laborieuse.

Les premiers tirages contiennent des pages de garde d’un vert olive que Dickens juge inacceptable, et Chapman and Hall les remplace en hâte par du jaune. Le résultat n’en est pas meilleur car il jure avec la page-titre, aussitôt refaite.  Le produit final, relié de tissu rouge et à tranche dorée, n’est prêt que deux jours avant la date annoncée.

La première édition en tissu rouge et à tranche dorée.

Plus tard, Dickens a fait relier en cuir rouge son manuscrit et l’a offert à son avocat Thomas Mitton qui l’a vendu en 1875 au libraire Francis Harvey pour 50 £. Par la suite, le précieux document est passé de main en main : le collectionneur Henry George Churchill en 1882, puis un libraire de Birmingham, un autre de Londres, puis Stuart M. Samuel, collectionneur spécialisé en Dickens ; enfin J-P Morgan qui l’a déposé à la Pierpont Morgan Library de New York, avec les quatre estampes en couleurs et les quatre gravures sur bois de John Leech.

Dans la liste des personnalités qui ont eu le grand bonheur de posséder pendant un temps ce merveilleux conte notons que certaines d’entre elles ont partagé avec Dickens une même passion : la dramaturgie.

Parmi celles-ci retenons en particulier :

George Barr McCutcheon, écrivain américain (1866-1928), auteur d’une quarantaine de romans populaires à succès durant le premier quart du XXe siècle parmi lesquels, notamment : Brewster’s Millions adapté à plusieurs reprises au cinéma et ceux relevant du genre de la romance ruritanienne* prenant place dans la principauté fictive de Graustark.

Jerome Kern, compositeur américain (1885-1945), auteur de plus de 700 chansons de scène dont plusieurs devenues classiques,  en particulier Ol’Man River. Il est également l’auteur de comédies musicales, telle Show Boat qui traite de sujets nouveaux à la scène comme le racisme et l’alcoolisme,  et  de nombreuses musiques de film dont Roberta, avec Fred Astaire et Ginger Rogers, et La Reine de Broadway.

Et Harold Norman Dubin ( 1935-2009 ) producteur pendant de nombreuses années sur la chaîne de télévision  américaine KQED d’une émission très regardée, notamment par les enfants, consacrée  à l’approche de la lecture par la Poésie, comme pour perpétuer la tradition du conte.

*qui tire son nom de la Ruritanie, un pays imaginaire créé par Anthony Hope dans son roman Le Prisonnier de Zenda. Il s’agit le plus souvent de romans d’amour et d’aventures ayant pour cadre de petits pays alpins d’Europe centrale.Charles Dikens2