Charles Dickens pour tous

Le public attentif aux paroles de Sarah Klein./ Photo D. R.
Le public attentif aux paroles de Sarah Klein./ Photo D. R.

Samedi 3 décembre, salle des mariages, vers 17 h, beaucoup de monde pour écouter Sarah Klein, conter «Carol Christmas, l’étrange Noël de M. Scrooge». Cet homme égoïste, acariâtre, n’aimant personne, va par la venue de trois fantômes en une nuit découvrir la bonté et la fraternité. André Furlan, président de l’association William Blake de Lavardac, a présenté le seul exemplaire original «Rouge et Or» connu d’une version éditée en 1847. Enfin, Harold Norman Dubin (1935-2009), producteur d’émissions de télévision destinées à la jeunesse, s’est attaché à perpétuer la tradition du conte et à faciliter l’approche de la lecture par la poésie. Ce dernier en a fait don à l’association en la confiant à André Furlan. Dans son exposé, celui-ci a rappelé que chacun doit s’approprier la culture et que les associations ne sont que les dépositaires des œuvres d’art.