L’ancienne sous-préfecture va devenir un lieu d’exposition

L'ancien hôtel particulier de l'avenue Maréchal-Foch va abriter pendant trois mois une exposition sur la liberté d'expression./ Photo DDM, G.B.
L’ancien hôtel particulier de l’avenue Maréchal-Foch va abriter pendant trois mois une exposition sur la liberté d’expression./ Photo DDM, G.B.
Le bâtiment majestueux de l’avenue Maréchal-Foch, vide depuis 2015, va rouvrir ses portes… du moins pendant trois mois. Le public pourra y découvrir l’exposition «Honoré Daumier et ses contemporains». Ils sont nombreux à vouloir redonner vie à cette bâtisse emblématique de Nérac. Depuis 2015, l’ancienne sous-préfecture de l’avenue du Maréchal-Foch est l’objet d’innombrables rumeurs. De temps à autre, des projets sont mis sur la table, des investisseurs se penchent sur une éventuelle acquisition de ce bâtiment construit au XVIe siècle. Depuis le transfert des services de la sous-préfecture à côté de la médiathèque, aucune âme ne navigue dans ce bâtiment emblématique de la cité d’Albret. Le département, propriétaire des lieux, a pourtant reçu, il y a quelques semaines, une demande particulière. C’est l’association William Blake, et son emblématique président André Furlan, qui a sollicité la collectivité pour y installer… une exposition. Après négociation, l’Association de promotion de l’art en Albret a obtenu le droit d’installer des œuvres pendant trois mois, tous les jours, dans l’enceinte de l’ancienne sous-préfecture.
«Le plus bel endroit de Nérac pour exposer»
«Nous sommes déjà en train d’y travailler», assure André Furlan. «Ce sera l’exposition Honoré Daumier et ses contemporains. Une centaine d’œuvres originales, dont certaines sont rarement exposées, sera installée dans le cadre exceptionnel d’un hôtel particulier d’une rare élégance».
Cette exposition aura donc lieu du vendredi 2 juin au jeudi 31 août. Et le président de l’association William Blake veut marquer le coup avec le vernissage, en mettant en avant la richesse de ce patrimoine. «Nous allons inviter 1 200 personnes pour ce vernissage dans l’ancienne sous-préfecture. Les services de la ville de Nérac sont déjà en train de nettoyer le parc, derrière la bâtisse. D’un point de vue sécurité, nous avons tout évalué en présence des pompiers». Et celui qui a déjà repéré les lieux l’affirme avec conviction : «C’est le plus bel endroit de toute la ville pour exposer des œuvres. Il n’y a pas d’équivalent !» Rendez-vous donc dès le début du mois de juin pour découvrir ou redécouvrir la majestueuse bâtisse de l’avenue Maréchal-Foch… sous un autre angle.