L’exposition “Art Premier” s’enrichit

 

  • L’exposition "Art Premier" s’enrichit
    L’exposition “Art Premier” s’enrichit
Publié le 

Présentée depuis le 1er juillet dans les locaux de l’ancienne sous-préfecture à Nérac, l’exposition “Art Premier-Balade des mondes”, organisée par l’association William Blake, a conquis le public venu de plusieurs régions de France confirmant une fascination culturelle pour l’Art Premier, art des peuples sans écritures. Grâce à ce succès de fréquentation, l’exposition sera prolongée jusqu’au 30 septembre et sera enrichie de nouvelles découvertes culturelles.

“Balade des Mondes”

Elle offre aux visiteurs la découverte de l’art primitif, art des peuples sans écritures ; 250 œuvres racontant les réalisations des tribus au mode de vie traditionnel, leurs rites religieux, leurs traditions… Elle dévoile des pièces remarquables, sculptures en bois, mais aussi en terre cuite, en pierre, en métal, masques, peintures, objets de parure… issues des premières cultures de l’humanité d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Un voyage magique au sein des arts lointains riche d’enseignements.

Partitions musicales

L’association William Blake et son président M. André Furlan, en partenariat avec le Conservatoire Privé des Partitions Anciennes représenté par M. Christian Moulié, membre d’honneur de l’association William Blake, chanteur lyrique, vous propose une exposition exceptionnelle de 600 partitions musicales rares, du XIXe siècle ; des pièces uniques dédicacées par les compositeurs ; des recueils d’époque ayant appartenu à Charles Garnier, Comtesse de Chandon…, des lithographies d’artistes (Célestin Nanteuil, Stop, Sorrieu, Jorel, Faria, Chatinière, Grévin), des œuvres rares ainsi que les métiers d’art qui y sont associés : Moulins à papier, dessinateurs, lithographes, chalcographes, relieurs, ex-libris, papiers marbrés, Une traversée du temps et des époques pour le plaisir des yeux.

Mise en lumière

Samedi 19 septembre à 16 h, Jolayne et Philippe Saubadine, mettront en lumière plusieurs œuvres phares des Arts premiers et répondront aux questions des curieux sur les thèmes : le culte des défunts au travers du reliquaire Mahongwa (Gabon) ; le peuple Sénoufou et les masques zoomorphes (Côte d’Ivoire)

Philippe Saubadine nous parlera de la représentation du couple royal Beni Edo au royaume Bénin (Nigéria) ; la symbolique des animaux au travers du masque Mbapteng (Nigéria)

Samedi 26 septembre à 15 h, M.Christian Moulié retracera avec la participation de M. Philippe Bonneu-Faure de Neuville, historien et xylologue (la xylologie étudie les propriétés physiques et chimiques du bois et identifie les essences utilisées pour chaque vestige) et de Didier Fornt-Torres, musicien d’ophicléide, l’histoire de la Partition musicale au XIXe siècle et les métiers d’Art associés. Places limitées, sur réservation.

Vues : 87