Exposition Alphonse Legros

Catherine Testa à côté d'André Furlan découvre le portrait de son aïeul, le maréchal Lannes./PHOTO DDM,JCS
Catherine Testa à côté d’André Furlan découvre le portrait de son aïeul, le maréchal Lannes./PHOTO DDM,JCS

L’association William Blake présente depuis le 18 juillet dans la salle d’Almeïda une collection d’œuvres originales du grand maître Alphonse Legros, comme annoncé dans nos colonnes du 17 juillet. André Furlan président de l’association se félicite de son choix Mézinais, en exposant 80 œuvres originales, (dessins, gravures, aquarelles et peintures) montrant toute l’étendue du savoir faire de ce grand artiste. D’autres municipalités l’ont contacté depuis, afin de recevoir cette inestimable collection. Alphonse Legros précurseur du mouvement impressionniste est exposé dans les principaux musées du monde. Ce peintre du XIX siècle, précurseur d’un mouvement visant à peindre les durs labeurs du monde ouvrier et paysan se veut être le témoin de la condition humaine. Il met aussi en avant la beauté féminine au travers de dessins et d’aquarelles.

Une rencontre étonnante

Au cours du brillant vernissage de cette exposition, une artiste peintre Catherine Testa de Lectoure, a la surprise de découvrir une aquarelle illustrant le portrait de son aïeul (lui aussi de Lectoure) qui n’est autre que le maréchal d’empire Jean Lannes duc de Montebello (arbre généalogique à l’appui). À cette exposition figurent aussi les œuvres du sculpteur Till. Ancien danseur de ballet il découvre sa passion pour la peinture et la sculpture. « Je voudrais que mon art soit vu et senti comme un dialogue, un court moment dans le temps, où un sentiment peut être touché, où une pensée peut être entendue, tout volant dans l’air près de la vibration et de la vulnérabilité qui peut émaner de l’essence d’une œuvre d’art. J’espère que vous l’aimerez». Des œuvres d’une grande sensibilité à voir absolument, une extraordinaire énergie créatrice. L’exposition fermera ses portes le16 août.