Hélène Walter

helenewalter
Soprano Lyrique

Hélène Walter entame très jeune une formation artistique variée (violon, hautbois, théâtre, piano). Elle suit sa formation lyrique auprès de Frédéric Gindraux à la Haute Ecole de Musique de Lausanne où elle obtient en 2013 son diplôme de Master of Arts avec les félicitations unanimes du jury ainsi que deux prix d’excellence. Elle s’y perfectionne auprès de Teresa Berganza, Helmut Deutsch, John Fiore, Luisa Castellani, Christian Immler ainsi que Dale Duesing et chante sous la baguette de Ton Koopman et Michel Corboz. Après ses études, elle travaille avec d’éminents pédagogues tels que David Jones, Sami Kustaloglu ou encore François Le Roux.

Déja lauréate de deux concours internationaux (Clermont 2015 et Mâcon 2014 – Prix du public et prix jeune talent lyrique), on la retrouve sur diverses scènes d’opéra comme l’Atelier lyrique de Tourcoing (France) dirigé par Jean-Claude Malgoire (Barberine, Le Nozze di Figaro 2010) ou l’opéra de Lausanne (la Route Lyrique 2012 et 2014, L’Aiglon de Honegger et Ibert 2013 ou encore Les Mousquetaires au couvent de Louis Varney en décembre 2013). Elle collabore ainsi avec des chefs et metteurs en scènes tels que Corrado Rovaris, Jean-Yves Ossonce, Nir Kabaretti, Theodor Guschlbauer, Marco Carniti, Renée Auphan, Pierre Constant, Eric Vigié ou encore Jérôme Deschamps et Jean-Louis Grinda. En 2014, elle est Mélisande dans la production parisienne de Pelléas et Mélisande de Claude Debussy (OpEra12).

Elle se produit également en soliste dans le grand répertoire sacré de Bach, Händel et Vivaldi sous la direction de John Duxbury et Pascal Mayer. On l’entend notamment sous la direction de ce dernier dans la Passion selon Saint-Jean et la Passion selon saint-Matthieu en mars et avril 2014 ainsi Que dans le Dixit Dominus de Händel en décembre 2013. Elle collabore également avec l’ensemble Pygmalion de Raphaël Pichon, l’ensemble Gli Angeli de Stephan MacLeod ou encore lors de concerts donnés par son ensemble Aulidenprincipalement dédié au répertoire sacrée qui s’est produit notamment sur les ondes de la Radio Suisse Romande (RTS) Espace 2 en février 2014.

Interprète chez Purcell des rôle de Belinda (Dido&AEneas dirigé par Henri Farge, 2010) ainsi que Philadel, Cupid, Venus et Honour (King Arthur dirigé par Sylvain Munster, 2012), elle chante sous la direction de John Duxbury et son ensemble vocal Hémiole ou son ensemble Cantatio lors de concerts dédiés, notamment au compositeur britannique.

La mélodie allemande et russe de compositeurs comme Mahler, Schubert, Schostakovitch, ou Rachmaninov lui est également chère. Elle le démontre, outre de nombreux récitals, en février 2013 sur les ondes d’Espace 2 ainsi qu’en juillet 2014 lors d’une tournée au Brésil avec le Quatuor Thymos dédiée au répertoire romantique allemand.

Membre du Lemanic Modern Ensemble depuis 2013, elle chante la musique de Xavier Dayer, Pierre Boulez ou encore Michael Jarrell, notamment à l’abbaye de Royaumont pour la saison musicale de la fondation.

05/07/14

“The Garden of Love”, mélodie composée par Samuel Strouk sur le poème de William Blake, commande de l’Association William Blake. Donnée en création mondiale par le compositeur lui-même ainsi que François Salque (violoncelle) et Hélène Walter (soprano) à l’occasion du concert clôturant l’exposition de l’été 2014 William Blake, une oeuvre secrète à Nérac (France).